“Il faut construire des passerelles entre les cultures”

 

Lundi, 06 Août 2012 : Zayen, artiste, au journal “Liberté”

Par : Mohamed Mouloudj

Article sur le site du Journal : http://www.liberte-algerie.com/culture/il-faut-construire-des-passerelles-entre-les-cultures-zayen-artiste-a-liberte-183188

Ce jeune artiste prometteur revient dans ce bref entretien sur ses projets dans le domaine de la chanson. Pour ce féru “de mélange” des cultures, il est impératif de construire des passerelles entre les peuples. Il animera un spectacle, le 15 août, à la maison de la culture de Tizi Ouzou.

Liberté : Vous vivez en France et vous faites souvent le déplacement pour donner des concerts ici en Algérie, notamment en Kabylie, quel est ce lien qui vous lie autant à votre public ?

Zayen : Oui, effectivement je viens souvent, car le public me soutient et m’encourage énormément, et me donne beaucoup d’énergie. C’est un public fidèle et enthousiaste qui me donne envie de me rapprocher encore de lui. J’ai envie de venir avec mon équipe avec qui j’ai l’habitude de travailler en France et en Europe pour faire découvrir à mon public des choses rares et surtout lui offrir un spectacle original, mais pour le moment aucune réponse de la part des organisateurs.

Vous êtes programmé dans plusieurs localités, peut-on en avoir les détails ?

Le 6 juillet j’ai chanté à Tigzirt pour la première fois, dans le cadre du festival de danse folklorique, où j’ai rencontré la troupe de danse mauritanienne, que j’ai invitée sur scène pour danser sur ma chanson “Baden-Baden”, et par la suite ils m’ont invité pour faire un passage au stade Oukil-Ramdane de Tizi Ouzou le 9 juillet. C’était génial ! J’aime bien faire des mélanges, car je pense qu’il faut créer des liens et construire des passerelles entre les cultures. Le 3 août, j’ai donné un spectacle à Bouira, et le 15 août, je serai à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, et beaucoup d’autres dates sont à venir.

Avez-vous des projets pour cette année ?

Je viens de terminer le clip de la chanson “Lemsella” que je dédie à mon village et à tous les villages kabyles. Il va être diffusé sur des chaînes de télévision, sur internet et les réseaux sociaux. Un nouvel album et un film documentaire de 52 minutes sur mon parcours est en préparation. Je prépare aussi une action avec mon association, Artistes couleurs diversité (ACD), à Aubervilliers du 7 au 17 décembre 2012 réunissant des participants issus de 6 pays Euromed (France, Allemagne, Turquie, Maroc, Algérie, Tunisie). Le projet s’intitule “l’Art au service de la lutte contre les discriminations et de l’exclusion”.